Interview croisée d’Aurélia Boldarino et d’Aurélie Bertrand pour mieux comprendre la richesse actuelle mais aussi future de france.tv. Un duo de choc qui nous révèle ce qui se cache derrière la plateforme.

en savoir plus

Quelle ambition pour france.tv ? Antonio Grigolini nous répond.

Point de rencontre de tous nos contenus et univers thématiques, la plateforme france.tv vient de souffler ses 4 bougies. Une vitrine technologique et créative qui compte bien atteindre tous ses objectifs. Faisons le point avec Antonio Grigolini, directeur de la programmation et de l’éditorialisation des contenus non-linéaires de France Télévisions.

UNE RÉUSSITE ÉDITO ET TECHNO

Avec 9 chaînes de télévision et des milliers de programmes allant du documentaire à la fiction, de l’info au divertissement, notre Groupe profite d’une offre riche et particulièrement étendue. Voilà justement le rôle même de france.tv, rassembler tous ces contenus à un seul endroit. Et pour en arriver là, nous pouvons compter sur les équipes du numérique qui, comme le souligne Antonio Grigolini, « font un travail formidable pour améliorer sans cesse l’expérience des utilisateurs ».

D’ailleurs, à la rentrée plusieurs évolutions sont prévues : une offre cinéma gratuite renforcée, des collections de programmes toujours plus en lien avec les préoccupations de nos publics, un retour sur certaines émissions culte de France Télévisions et un maillage de nos offres encore optimisé.

.

« Nous essayons continuellement de proposer des contenus réactifs et synchronisés à la vie du pays »

LA FRENCH TOUCH

Face aux autres acteurs du marché, notamment les plateformes américaines de streaming, france.tv affiche un positionnement radicalement différent. Il peut se résumer en 3 grands impératifs : être utile à tous les Français, renforcer le lien social dans le pays et valoriser la création sous toutes ses formes.

Tout naturellement, cette mission de service public de France Télévisions résonne dans le traitement éditorial de france.tv. « Nous essayons continuellement de proposer des contenus réactifs et synchronisés à la vie du pays », Antonio Grigolini poursuit : « Notre objectif est de parler à tous les Français, sans exception. » Ce qui n’empêche pas les équipes de france.tv de regarder de près ce qui se fait ailleurs en Europe : « On suit certains pays qui ont de l’avance et proposent une expérience singulière à leurs utilisateurs comme nos confrères finlandais, suédois et aussi britanniques. » S’inspirer oui, mais copier-coller non ! Exception culturelle française oblige, france.tv se distingue notamment par le rôle central donné à la création en fiction, en documentaire et en animation, où France Télévisions est d’ailleurs le premier acteur européen.

.

« france.tv doit être la maison de tous nos contenus et exprimer toutes les dimensions de France Télévisions. »

L’INCARNATION MÊME DU GROUPE

Un des atouts majeurs de France Télévisions ? Être très fort en diffusion linéaire et tout faire pour l’être également en non-linéaire. Selon Antonio Grigolini, il ne faut d’ailleurs plus les opposer : « La seule issue c’est de les penser ensemble, sans introduire de hiérarchie car notre succès passera par l’interconnexion et la synergie entre les deux. »

Une vision globale au service d’une ambition de taille : devenir une véritable destination, une plateforme de référence avec des contenus de qualité pour tous les utilisateurs français. « Au-delà, nous souhaitons que la plateforme porte l’ADN, le savoir-faire, les réflexes, les passions, les mobilisations et les ambitions de tout le Groupe. La plateforme france.tv doit être la maison de tous nos contenus et exprimer toutes les dimensions de France Télévisions. »